Comment conduire avec une voiture à boîte de vitesse manuelle

Les concepts de base de démarrage et de changement de vitesse sont des processus gérables pour à peu près tout le monde. Pour conduire un manuel, vous devez vous familiariser avec l’embrayage, vous familiariser avec le levier de vitesse et vous entraîner au démarrage, à l’arrêt et au changement de vitesse à différentes vitesses.

Les bases.

Commencez sur un terrain plat avec la voiture éteinte. 

Surtout si vous conduisez pour la première fois avec une boîte de vitesses manuelle, commencez lentement et méthodiquement. Mettez votre ceinture de sécurité une fois que vous êtes assis. Tout en apprenant, il peut être utile de baisser les fenêtres. Cela vous aide à entendre le son du moteur qui tourne et à changer de vitesse en conséquence. 

  • La pédale à gauche est l’embrayage, la pédale centrale est le frein et l’accélérateur est à droite (rappelez-vous-le, de gauche à droite, comme CBA). Cette disposition est la même pour les véhicules à conduite à gauche et à conduite à droite.

L’embrayage.

  • L’embrayage désengage le moteur des roues. Lorsque l’un ou les deux tournent, l’embrayage vous permet de changer de vitesse sans grincer les dents de chaque vitesse.
  • Avant de changer de vitesse (pour monter ou descendre), l’embrayage doit être enfoncé (poussé).
  • Ajustez la position du siège pour pouvoir accéder à l’intégralité des mouvements de la pédale d’embrayage. 

Faites glisser suffisamment vers l’avant pour vous permettre d’appuyer à fond sur la pédale d’embrayage (la pédale gauche, à côté de la pédale de frein), avec votre pied gauche au sol.

  • Appuyez sur la pédale d’embrayage et maintenez-la au sol. 

Ce serait également un bon moment pour noter que la course de la pédale d’embrayage diffère de celle du frein et de l’essence. C’est aussi une bonne occasion de s’habituer à relâcher lentement et régulièrement la pédale d’embrayage. 

  • Si vous n’avez jamais conduit que des voitures automatiques, il peut être difficile d’utiliser votre pied gauche pour appuyer sur une pédale. Avec la pratique, vous vous habituerez à utiliser les deux pieds de concert.

Déplacez le levier de vitesse au point mort. 

C’est la position du milieu qui se sent libre lorsque déplacé d’un côté à l’autre. Le véhicule est considéré en panne lorsque: 

  • Le levier de vitesse est au point mort et / ou
  • La pédale d’embrayage est complètement enfoncée.
  • N’essayez pas d’utiliser le levier de vitesses sans avoir appuyé sur la pédale d’embrayage, car cela ne fonctionnera tout simplement pas.


Démarrez le moteur avec la clé dans le contact, en vous assurant que le levier de vitesses est toujours au point mort.

 Assurez-vous que le frein à main est serré avant de démarrer la voiture, surtout si vous êtes novice. 

  • Certaines voitures démarreront au point mort sans que l’embrayage soit déprimé, mais pas les nouvelles voitures.


Retirez votre pied de la pédale d’embrayage avec la voiture toujours au point mort. 

Si vous êtes sur un terrain plat, restez immobile. Si vous êtes prêt à conduire, assurez-vous de desserrer le frein à main (s’il est engagé) avant de prendre la route.

Vitesse.

Aller de l’avant en première vitesse

Appuyez sur l’embrayage jusqu’au sol et déplacez le levier de vitesse en première vitesse. 

Ce devrait être la position supérieure gauche et il devrait y avoir une sorte de disposition visuelle du motif d’engrenage au-dessus du levier de vitesse. 

  • Les types d’engrenages peuvent varier, prenez donc le temps d’étudier l’aménagement de votre voiture. Vous voudrez peut-être vous entraîner à passer les différentes vitesses avec le moteur éteint (et l’embrayage engagé).


Soulevez lentement votre pied de la pédale d’embrayage. 

Continuez jusqu’à ce que la vitesse du moteur commence à baisser, puis repoussez-la à l’intérieur. Répétez cette opération plusieurs fois jusqu’à ce que vous puissiez reconnaître instantanément le son. C’est le point de friction. 

  • Lorsque vous changez de vitesse pour démarrer ou que vous continuez de bouger, c’est à ce moment-là que vous souhaiterez que l’accélérateur soit suffisamment enfoncé pour fournir de l’énergie.

Relâchez l’embrayage tout en appuyant sur l’accélérateur. 

Pour bouger, soulevez le pied gauche de la pédale d’embrayage jusqu’à ce que les tours / minute baissent légèrement. Au même instant, appliquez une légère pression sur l’accélérateur avec votre pied droit. Équilibrez la légère pression vers le bas sur l’accélérateur en relâchant lentement la pression sur la pédale d’embrayage. Vous devrez probablement le faire plusieurs fois pour trouver la bonne combinaison de pression ascendante et descendante. 

  • Une autre façon de le faire consiste à relâcher l’embrayage jusqu’à ce que le moteur baisse un peu, puis à appliquer une pression sur l’accélérateur lorsque l’embrayage s’engage. À ce stade, la voiture va commencer à bouger. Il est préférable d’avoir le moteur en rotation juste assez pour ne pas caler, car la pédale d’embrayage est relâchée. Ce processus peut être un peu difficile au début, car vous êtes novice en matière de pédale supplémentaire dans une voiture manuelle.
  • Relâchez complètement l’embrayage (c’est-à-dire retirez lentement le pied de la pédale) une fois que vous avez commencé à avancer sous contrôle en première vitesse.

Attendez-vous à caler au moins quelques fois lorsque vous débutez.

 Si vous relâchez l’embrayage trop rapidement, le moteur calera. Si le moteur semble s’arrêter, maintenez l’embrayage là où il est ou poussez un peu plus loin. Si vous calez, appuyez à fond sur l’embrayage, serrez le frein à main, mettez la voiture au point mort, éteignez le moteur et redémarrez la voiture normalement. Ne paniquez pas. 

  • Faire tourner le moteur alors que l’embrayage est complètement levé et complètement enfoncé, les pièces d’embrayage s’usent prématurément, ce qui entraîne un glissement ou un enfumage des pièces d’embrayage au niveau de la transmission. Ceci s’appelle monter sur l’embrayage et devrait être évité.

Changement de mouvement et arrêt

Reconnaître quand il est temps de passer à une vitesse supérieure.

 Lorsque votre vitesse de rotation atteint environ 2500 à 3000 lorsque la voiture est en mouvement, il est temps de passer au rapport suivant – par exemple, le deuxième rapport si vous êtes actuellement le premier. Toutefois, le nombre de tours / minute auquel le changement de vitesse est requis varie en fonction de la voiture que vous conduisez. Votre moteur va commencer à courir et à accélérer, et vous devez apprendre à reconnaître ce bruit. 

  • Appuyez sur la pédale d’embrayage jusqu’à ce qu’elle se désengage et guidez le levier de vitesse vers le bas, de la première vitesse à la position inférieure gauche (qui est la deuxième vitesse dans la plupart des configurations).
  • Certaines voitures ont une « lumière de changement de vitesse » ou des indications sur le compte-tours qui vous diront quand vous devez changer de vitesse, afin que vous ne fassiez pas tourner le moteur trop vite.


Appuyez très légèrement sur l’accélérateur et relâchez lentement la pédale d’embrayage.

 Changer de vitesse en mouvement revient à passer d’une position fixe à la première. Il s’agit d’écouter, de regarder et de ressentir les signaux du moteur et d’obtenir le bon timing de bas en haut des pédales. Continuez à vous entraîner et vous comprendrez. 

  • Une fois en prise et sur l’accélérateur, vous devez retirer complètement votre pied de la pédale d’embrayage. Le fait de poser le pied sur la pédale d’embrayage est une mauvaise habitude, car il exerce une pression sur le mécanisme d’embrayage – et une pression accrue entraînera une usure prématurée de l’embrayage.


Passez à la vitesse inférieure en ralentissant.

Si vous roulez trop lentement pour votre équipement actuel, votre voiture frissonnera comme si elle était sur le point de caler. Pour rétrograder en mouvement, suivez le même processus consistant à appuyer sur l’embrayage et à relâcher l’accélérateur, à changer de vitesse (par exemple, du troisième au deuxième) et à relâcher l’embrayage tout en appuyant sur l’accélérateur.

Arrêtez-vous complètement.

 Pour vous arrêter de manière totalement contrôlée, rétrogradez progressivement jusqu’à la première vitesse. Au moment de vous arrêter complètement, déplacez votre pied droit de l’accélérateur à la pédale de frein et appuyez autant que nécessaire. Si vous ralentissez à environ 16 km / h (10 mi / h), la voiture sera sur le point de trembler et de vibrer. Appuyez à fond sur la pédale d’embrayage et placez le levier de vitesses au point mort pour éviter de caler la voiture. Utilisez la pédale de frein pour arrêter complètement. 

  • Vous pouvez également vous arrêter en toute vitesse en appuyant à fond sur l’embrayage et en utilisant le frein tout en passant au point mort. Cela ne devrait être fait que lorsque vous devez vous arrêter rapidement, car cela vous met moins en contrôle du véhicule.

Pratique et dépannage

Entraînez-vous sur un parcours facile avec un chauffeur manuel expérimenté.

 Bien que vous puissiez légalement pratiquer seul sur n’importe quelle voie publique avec un permis de conduire valide, vous comprendrez plus rapidement les nuances de la conduite manuelle si vous êtes accompagné d’un conducteur expérimenté. Commencez dans un endroit plat et isolé, comme un grand parking (et vide), puis dans les rues de banlieue. Parcourez le même circuit à plusieurs reprises jusqu’à ce que vous commenciez à vous souvenir des diverses compétences impliquées.


Évitez de vous arrêter et de commencer sur des pentes raides au début.

Lorsque vous êtes novice en conduite manuelle, planifiez des itinéraires qui évitent les feux de circulation au sommet des pentes abruptes. Votre synchronisation et votre coordination dans le travail du levier de vitesse, de l’embrayage, du frein et de l’accélérateur doivent être assez précises afin d’éviter toute dérive en arrière lors du passage en première vitesse. 

  • Vous devez être capable de déplacer rapidement (mais en douceur) votre pied droit du relâchement du frein à la pression sur l’accélérateur, tout en laissant sortir l’embrayage. Vous pouvez utiliser le frein de stationnement pour limiter la dérive en arrière si nécessaire, mais n’oubliez pas de le désengager lorsque vous commencez à avancer.

Apprenez les procédures de stationnement, en particulier sur les collines.

 Contrairement aux voitures automatiques, les voitures à transmission manuelle n’ont pas de vitesse de stationnement. Cependant, le fait de mettre la voiture au neutre signifie que votre voiture peut rouler librement, surtout si elle est garée sur une pente ou sur un terrain en pente. Utilisez toujours le frein à main, mais ne comptez pas sur lui seul pour garder votre voiture en place en stationnement. 

  • Si vous êtes garé face à la montée, fermez la voiture au point mort, puis passez en première vitesse et serrez le frein de stationnement. Si vous faites face à la descente, faites de même, mais passez en marche arrière. Cela empêchera les roues de rouler dans la direction de la pente.
  • Sur des pentes extrêmes ou tout simplement par prudence, vous pouvez également placer des cales (blocs inclinés) derrière vos roues pour empêcher tout mouvement.

Arrêtez-vous complètement avant de passer de l’avant à l’arrière (et inversement).

Effectuer un arrêt complet lors du changement de direction est un moyen simple de réduire les risques de dommages coûteux pour votre boîte de vitesses. 

  • Il est fortement recommandé de s’arrêter complètement avant de passer de la marche arrière au premier rapport. Cependant, il est possible sur la plupart des transmissions manuelles de passer en première ou en seconde lorsque la voiture recule à vitesse réduite, mais cela n’est pas recommandé, car cela pourrait entraîner une usure excessive de l’embrayage.
  • Dans certaines voitures, la marche arrière comporte un mécanisme de verrouillage pour vous empêcher de l’actionner accidentellement. Avant d’utiliser la marche arrière, assurez-vous de connaître ce mécanisme de verrouillage et comment le désengager avant de sélectionner la marche arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *